Maquette

Maquette
Dessin de Georges Hourriez, collection L'ADRESSE, Musée de la Poste, Paris

lundi 27 juillet 2015

TYPE MERCURE PERFORÉ SENAT : UN TRUQUÉ PLEIN D'ENSEIGNEMENT

Voici une pure fabrication philatélique qui n'est pas dénuée d’intérêt.


Pour les spécialistes des perforés c'est bien sur les 1c et 2c Mercure qui on un grand intérêt et bien que le bureau du Sénat n'en n'ait jamais reçu en dotation, il n'est pas a exclure que l'on puisse en amener et les faire perforer. Jusqu’à cette lettre fabriquée de toute pièce on ne connaissait pas de façon certaine les 1c et 2c Mercure perforé SENAT. La perforation est parfaitement authentique.
Ce qui l'est moins c'est la date d'oblitération du 7 février 1939, car a cette époque, les 1c et 2c Mercure était bloqué sur une décision de l'Exploitation Postale du 29/12/1938 au sein même de l'atelier d'une part tant que le stock des 1c et 2c Semeuse ne soit pas "significativement réduit" (le stock des 1c Semeuse couvrant une période de 5 mois fin décembre 1938 et celui des 2c Semeuse seulement 3 mois) et d'autre part les changement de tarif du 17 novembre 1938 cumulée à la réorganisation de la série courante (fin des Paix remplacé par les Mercure) on stoppé la production des 1c et 2c Mercure au profit de valeur plus urgentes comme les 40c, 45c et 70c Mercure. (Ordre du 29/12/1938)

DONC LA DATE DU 7 FÉVRIER 1939 PROUVE BIEN UNE FABRICATION ULTÉRIEUR

Il est de notoriété philatélique que le receveur de l'époque a fait des souvenirs au moment du passage à la machine à affranchir en avril 1940, les timbres perforés devenant ipso facto inutiles.
Une question demeure et sera certainement sans réponse pourquoi avoir mis une date au hasard ??? si elle est bien due au pure hasard ...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire